#NUITDEBOUT : Y aura-t-il des #JVDEBOUT ?

En 2016, des gens se réunissent pour parler politique, décider ensemble d’actions concrètes et appellent cela #NUITDEBOUT. A chaque AG, on l’entend : « c’est beau ce qui se passe ici ». Les participants semblent sidérés par le même constat : Oui, je peux prendre la parole, proposer, être entendu. Le jeu vidéo jouera-t-il un rôle dans ce mouvement ?

Si on devait créer un jeu sur #NUITDEBOUT, à quoi cela pourrait-il ressembler ? Guidé par cette question, j’ai créé un mini-prototype de rien du tout, appelé #JEUDEBOUT et disponible ici. Il se résume (pour l’instant ?) à un monde virtuel auquel chacun peut se connecter pour participer au chat libre (et je bataille pour y ajouter un mode AG où l’on doit s’inscrire pour prendre la parole et où l’on dispose d’un temps de parole imparti ensuite). Il est donc centré sur les modalités de prise de parole, puisqu’il me semble que c’est le point de départ de ce mouvement.
Potentiellement, un tel projet de jeu offre de vastes possibilités : d’un système de vote à un mode manifestation, en passant par des mini-jeux incitant à la collaboration ou un stand de pain-saucisse. On pourrait aussi y ajouter des liens vers les différents médias du mouvement (périscopes, radios, vidéos youtubes, etc.), etc. Ce moment de possibles répond à #NUITDEBOUT : tout semble faisable, alors que réaliser et dans quel ordre ? Le processus de décision pourrait être intégré au jeu pour obtenir un espace virtuel et ludique autogéré.

Je ne suis pas un développeur de jeux vidéo professionnel et j’ignore si j’arriverai à développer ce prototype, pour des questions de temps et de compétences (je tiens  d’ailleurs son code à disposition de qui voudrait). Ce n’est pas tellement mon propos. J’aimerais surtout proposer aux gamedev, aux indés, aux étudiants en game design, aux amateurs, aux fans, aux modders, aux hackers, aux codeurs de l’open source, aux chercheurs, aux assos, aux critiques et aux joueurs à s’emparer de la thématique NUITDEBOUT. Concernant les professionnels du jeu vidéo, leurs conditions ne travail sont régulièrement décrites comme problématiques, ils ne devraient donc pas avoir plus de mal que les autres à trouver un ancrage concret pour leur engagement.

Les modes d’actions sont multiples, en voici quelques-uns (j’ajouterai à la liste ce qui sera proposé en commentaire) :

  • Lancer une #GAMEJAMDEBOUT
  • Concevoir des jeux en commissions et les faire valider en AG
  • Lancer des ateliers de création de jeuxdebouts (voir ci-dessous pour les outils)
  • Occuper des espaces virtuels existants (dans Second Life, dans WoW, dans Minecraft)
  • Populariser des jeux existants qui s’emparent de thématiques qui font écho à #NUITDEBOUT (voir ci-dessous) et y faire jouer sur les places publiques
  • Détourner des jeux existants pour y intégrer une dimension faisant écho au mouvement.
  • Si par ailleurs des utilisateurs de Construct 2 ou autre (graphiste, etc.) voulaient donner un peu plus d’ampleur au prototype que je propose, contactez moi en commentaire.

Alors, qu’est-ce qu’on fait ?

Si ce billet vous pose question, vous donne envie d’agir, de critiquer, alors prenez la parole (en commentaire ou via #JVDEBOUT) – puisque c’est par là que tout commence.

 


 

RESSOURCES :

 

Rendre la création accessible :

S’il y avait parmi les lecteurs des personnes souhaitant créer des jeux mais ne sachant pas par où commencer, voici quelques ressources utiles :

  • Quelques logiciels facilitant la création (ordre par niveau d’accessibilité) : Scratch, RPG Maker, Construct 2, GDevelop, Game Maker, Unity.
  • Game Creation Tools Classification : Une bbd listant les logiciels de création (482)

Enfin, les sceptiques pourraient être refroidis par deux distinctions malheureusement habituelles.

  1. Jeu vidéo VS Sérieux.Pour ceux qui ignoreraient les capacités du jeu vidéo à s’emparer de sujets politiques et/ou sociaux, je recommande les jeux suivants :
    – EveryDay The Same Dream (dont je parlais ici)
    – Papers, Please
    – Dys4ia
    – Cart Life
    – September 12th
    – Phone Story
    – Avenue de l’École de Joinville
    – Sunset
    – 9.03m
    – The Stanley Parabole
  2. Réel VS Virtuel.
    Il est encore commun de voir, surtout chez les non-joueurs, une séparation entre la « vraie vie » et la fiction, le jeu, internet, les médias sociaux, le virtuel. Comme si les 30.000 personnes qui suivent régulièrement le périscope parisien de #NuitDebout sur Internet n’existaient pas vraiment. Ou – pire ! – comme si ces spectateurs accourraient sur la place en l’absence de la diffusion du direct. Dans le même esprit, nombreuses étaient les critiques contre le mouvement #OnVautMieuxQueCa : « ça ne suffit pas, le gouvernement n’entend que la rue. ». Et Usul de répondre sur Arrêt sur Images (je résume ce que j’en ai retiré) : « chaque chose en son temps ». Et effectivement, il ne s’agit pas de substituer un hashtag ou un jeu à la lutte. Mais de prendre part au processus, de participer à la convergence des luttes. D’ailleurs le prototype n’avancera pas aujourd’hui : je dois rejoindre #NUITDEBOUT à #LIEGE.
Publicités

6 réflexions sur « #NUITDEBOUT : Y aura-t-il des #JVDEBOUT ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s